Partenariat ONG
Royaume-Uni
Women's Aid

La Fondation Kering, qui a déjà signé des chartes similaires en France et en Italie, s’engage désormais à mettre en œuvre des programmes de formation dans toutes les marques de Kering au Royaume-Uni, autre région clé de son champ d‘action


Sensibiliser les collaborateurs de Kering au Royaume-Uni
La Charte engage les 1 260 collaborateurs de Kering basés au Royaume-Uni dans un programme de lutte contre les violences conjugales, sur deux ans. François-Henri Pinault, Président-Directeur général de Kering et Président de la Fondation Kering, et Polly Neate, Directrice de Women’s Aid, ont tous deux signé cette nouvelle Charte à Londres.

Grâce à cette « Charte de prévention et de lutte contre les violences conjugales », les collaborateurs de Kering basés au Royaume-Uni seront sensibilisés aux violences conjugales et ainsi mieux armés pour assurer la prévention de ce phénomène qui touche toutes les classes sociales :

  • Un programme de formation sera mis au point par Women’s Aid et la Fondation Kering. Des collaborateurs identifiés comme « ambassadeurs » pourront ainsi soutenir et orienter les personnes concernées vers Women’s Aid, dans le cas où ils seraient confrontés à une situation de violences conjugales dans leur entourage personnel ou professionnel ;
  • Des politiques et lignes directrices internes sur les violences conjugales seront définies là où il n’en existe aucune et seront mises à disposition de tous les collaborateurs à la suite de leur formation ;
  • La Charte et le programme de formation bénéficieront à tous les collaborateurs de Kering Corporate et des marques du Groupe basées au Royaume-Uni.

Construire un réseau de partenaires dans les régions où Kering opèreCe nouveau partenariat avec Women’s Aid au Royaume-Uni s’inscrit dans la continuité de l’engagement de la Fondation Kering et intervient après la création de deux autres partenariats similaires : le premier a été signé en France en 2010 avec la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) et le second en Italie en 2013 avec Donne in Rete contro la violenza (D.i.Re). À ce jour, quelque 400 collaborateurs ont pu suivre une formation grâce aux programmes mis en place en France et en Italie.

« En signant les chartes avec la Fédération Nationale Solidarité Femmes et Donne in Rete contro la violenza, nous nous sommes engagés à étendre ces actions aux régions clés du monde où nous sommes présents. Je suis très fier que la Fondation Kering poursuive aujourd’hui cet engagement en unissant ses efforts à ceux de Women’s Aid au Royaume-Uni. Cette collaboration ouvre les portes de Kering à Women’s Aid, qui nous aidera à faire de nos collaborateurs des ambassadeurs pour la sensibilisation aux violences conjugales. Une démarche essentielle dans notre lutte pour mettre un terme aux violences faites aux femmes », a déclaré François-Henri Pinault, Président-Directeur général de Kering et Président de la Fondation d’Entreprise Kering.
Polly Neate, Directrice de l’association Women’s Aid, a déclaré : « Pour les femmes victimes de violences conjugales, leur lieu de travail représente souvent une bouée de sauvetage : c’est l’un des seuls endroits où elles peuvent échapper à leur agresseur sans danger. Nous sommes fiers d’unir nos efforts avec la Fondation Kering pour que les collaborateurs de Kering comprennent les violences conjugales et soutiennent les femmes du Groupe qui en seraient victimes. Nous sommes impatients de travailler avec le groupe Kering pour définir des bonnes pratiques sur le lieu de travail en réponse aux violences conjugales. »

Les violences faites aux femmes au Royaume-Uni : statistiques clés

  • 1 femme active sur 5 au Royaume-Uni prend un congé maladie en raison de violences conjugales chaque année. 20 % de ces femmes se sont absentées du travail pendant plus d’un mois.
  • 1 victime de violences conjugales sur 10 choisit de se confier à un manager ou à un collègue de travail.
  • 2 femmes sont tuées chaque semaine en Angleterre et au Pays de Galles par leur compagnon ou leur ex-compagnon.
  • Seulement 35 % des femmes qui subissent des violences conjugales les signalent à la police.

À propos de Women's Aid 
Women’s Aid est une association nationale pour les femmes et les enfants qui lutte contre les violences conjugales. Nous aidons les survivantes en mettant leurs voix au cœur de notre travail, en leur prêtant une oreille attentive et en répondant à leurs besoins. Nous sommes une fédération composée de 250 organisations qui fournissent des services de sauvetage à des femmes et à des enfants dans tout le pays. Nous dispensons des formations spécialisées, remettons des titres et fournissons des services de conseil à divers agences et professionnels qui travaillent avec des survivantes ou qui sont chargés des services de lutte contre les violences conjugales. Nous remettons un label de qualité national (National Quality Mark) aux services qui remplissent nos critères de qualité. Nos campagnes influencent les politiques, les pratiques et la prise de conscience en encourageant des relations saines et en contribuant à construire un avenir où les violences conjugales ne seront plus tolérées. La ligne de secours nationale dédiée aux violences conjugales disponible 24h/24 au 0808 2000 247 (gérée en partenariat avec Refuge) et nos divers services en ligne, notamment le Forum des survivantes, viennent en aide à des centaines de milliers de femmes et d’enfants chaque année

Lieu :
Royaume-Uni
Date de début :
Janvier 2015