Actus

Zoom sur
23/08/2018
Li Ying, Beijing Yuanzhong Gender Development Center, Chine

Permettre à 1000 femmes par an à travers toute la Chine d'avoir accès à des formations en ligne et en présentiel pour se libérer des violences conjugales. 

« J'ai un enthousiasme et une persévérance hors du commun. Je crois profondément dans la loi. J’ai un lien très fort avec les femmes et les enfants victimes de violences et je suis sincèrement touchée par leur vécu. Ce pouvoir vient de ma conviction en la justice, ainsi que de la forte connexion et la grande compassion que je ressens pour les femmes et les enfants victimes de violences. »

En 2012, les violences conjugales ont touché un tiers des 320 millions de familles chinoises interrogées et 90% des victimes étaient des femmes. Éminente avocate spécialisée dans la protection des femmes qui a représenté plus de 100 clientes dans des procès pour violences conjugales et a été une puissante militante en faveur de la Loi chinoise contre les violences conjugales de 2016, Li Ying est la fondatrice et directrice de Yuanzhong, l'un des centres majeurs de soutien aux survivantes de violences. Yuanzhong lance actuellement des formations en ligne et en présentiel pour atteindre 1 000 femmes par an sur l’ensemble de la Chine. En partageant ces formations en ligne, Yuanzhong rend des informations vitales accessibles à un plus grand nombre de femmes ayant vécu des violences conjugales et qui manquent souvent de ce soutien essentiel. Les formations offriront à ces femmes les connaissances dont elles ont besoin pour reconstruire leurs vies - définir les violences conjugales et identifier les aides juridiques et sociales adaptées, soigner le traumatisme psychologique et établir des réseaux de soutien.

 

« Il y a trois raisons à ma motivation : premièrement, le grand nombre de victimes potentielles en Chine m'a fait réaliser que les violences conjugales sont répandues dans ce pays et qu'elles doivent être traitées. Deuxièmement, en conseillant et en intervenant dans des procès, j'ai vu la souffrance irréparable qu'entraînent les violences conjugales aussi bien pour les familles que pour les victimes. Enfin, autre élément important, le projet pilote de deux ans que j'ai mené avec une approche similaire a montré qu'il avait un véritable impact sur la vie des victimes. Ces trois raisons, associées au potentiel de la formation que nous développons actuellement me motivent à toujours aller de l'avant », Li Ying, fondatrice de Yuanzhong