Actions de sensibilisation
France
Fleur du désert

Faire parler des Mutilations Sexuelles Féminines

En 2010, dans le cadre de son combat contre les violences faites aux femmes, la Fondation a soutenu la sortie en France du film Fleur du Désert, afin de sensibiliser un large public à la problématique des Mutilations Sexuelles Féminines (MSF).

Le film Fleur du Désert, réalisé par Sherry Hormann, retrace l’incroyable destin de Waris Dirie, membre du Conseil d’administration de la Fondation Kering. A 13 ans, Waris Dirie refuse le mariage arrangé qu’on lui impose et fuit el désert de Somalie jusqu’à Londres où elle devient femme de ménage puis top model international avant de dédier sa vie à la lutte contre les mutilations sexuelles féminines (MSF).  À l’occasion de la sortie du film, en mars 2010, les marques du Groupe, encouragées par la Fondation Kering, se sont mobilisées sous deux formes :

  • Un large dispositif de sensibilisation contre l’excision a touché les collaborateurs, mais aussi les clients et le grand public à travers des actions en magasins et lors de débats organisés en partenariat avec la Fnac. De nombreuses personnes ont été informées par les newsletters internes, ont découvert le film lors de projections privées ou encore, ont gagné des DVD et des livres Fleur du Désert ;
  • Près de 400 invités prestigieux du monde de la mode, du spectacle et du milieu associatif se sont mobilisés autour du film lors d’une avant-première organisée avec les marques de luxe de Kering. L’événement a permis de lever plus de 55 000 euros au bénéfice du projet d’Équilibres & Populations soutenu par la Fondation Kering (« projet pilote de promotion de l’abandon des MSF dans le district sanitaire de Kayes, au Mali »).
Partenariat :
Fleur du désert
Lieu :
France
Mission :
Sensibilisation aux Mutilations Sexuelles Féminines
Date de début :
Mars 2010

Témoignage

Membre du Conseil d'administration de la Fondation Kering, Waris Dirie nous parle de son engagement.

FHP Waris Dirie crédits Eric LefeuvreQuand avez-vous décidé de dédier votre vie au combat contre les Mutilations Sexuelles Féminines ?

Peu de temps après qu’on m’ait mutilée, je me souviens avoir pensé très nettement que ce qu’on venait de me faire n’était absolument pas normal. J’ai su alors qu’un jour je me battrais contre cette pratique. Je ne savais pas quand, où, ni comment. Mais je savais que je le ferais, moi, petite fille des déserts de Somalie.

Avez-vous le sentiment que la situation s’est améliorée à propos des MSF ?

Les choses ont évolué : les gens parlent maintenant ouvertement d’un sujet qui était autrefois tabou.  Nous recevons pourtant des informations de la part de médecins et de femmes à travers le monde qui confirment que les MSF ne sont pas seulement pratiquées en Afrique, mais aussi en Amérique du Sud, au Kurdistan (Turquie, Iran, Irak),en  Europe, en Australie ou en Amérique du Nord, et qu’elles sont pratiquées non seulement par des musulmans, mais aussi par des chrétiens.

Pour quelles raisons vous êtes-vous engagée aux côtés de la Fondation Kering?

Parce que la Fondation Kering fait ce que peu de gens font, c’est-à-dire prendre soin des femmes sur cette terre. Et si la Fondation peut participer à améliorer leur vie, c'est fantastique. C’est pourquoi je la soutiens et suis membre de son Conseil d’administration : parce que je crois en elle. Ce que les équipes de la Fondation font est juste.

Le 2 février 2015,  le « prix de la Liberté 2015 de la Liberal International » a été décerné à Waris Dirie  à la Chambre des Lords à Londres, ce prix rend  hommage au combat de Waris Dirie contre les Mutilations Génitales Féminines ainsi qu’au travail de sa fondation « Desert Flower Foundation ». Cliquez ici pour en savoir plus